Carnaval de Rixiourse

(Le paru) Concert de Carnaval

Dimanche soir, « Al Dumm » a chanté à la salle polyvalente de Rixiourse. Des applaudissements ont salué la prestation du « Rossignol de la vallée de la Durnelle » pour son « HMS Concert de Carnaval ».

(Le vrai) Un carnaval en chansons

Dimanche soir, Al Dumm, de son vrai nom Alain Dummenbacher, a conquis son public de la salle polyvalente de Rixiourse.

HMS ne signifie pas « His Majesty’s ships » comme dans « HMS Victoria », mais bien évidemment « Hyper Méga Super ». Al Dumm commence donc « l’Hyper Méga Super Concert de Carnaval » par un « Il est né le divin enfant » un peu hors de propos à cette époque mais repris avec entrain par le public.

« Hello everybody !»

S’approchant des amplis, il crie à son public un « Hello everybody ! » dans lequel sa voix éraillée par la cigarette se perd dans un effet larsen qui enthousiasme la foule. La salle est pleine. Surtout des habitués qui viennent chaque année : amis et famille du chanteur, amis de la famille, et quelques touristes venus voir la région. Ces derniers se demandent ce qu’ils foutent là et repartiront (loin) dès demain. Les amis des amis de la famille ont une excuse : c’est l’époque des crêpes et beignets.

Un concert beaucoup apprécié.

« J’apprécie beaucoup » confie une amie de l’artiste, le sourire crispé, alors qu’Al Dumm vient lui faire la bise, lui tape sur les fesses, et lui lance un joyeux « alors, toujours demoiselle ? ». En off, elle nous confiera qu’elle éprouve « surtout de la pitié. » Mais elle a « un peu honte et des beignets à faire. » 

Savoir où l’on met les pieds

Dès le milieu du premier chant, les touristes comprennent qu’ils se sont fait avoir. Votre serviteur, bien informé, avait prévu l’ambiance. Il éteindra son lecteur MP3 toutes les demi-heures pour vous tenir au courant.

Des fidèles enthousiastes

Le public attendait la reprise de « Yellow Submarine » en alsacien. C’est un « Imagine » aux accents corses qui remporta le prix du public, dixit l’applaudimètre. Toutes ces chansons si belles qu’on aime savoir appartenir au patrimoine de l’humanité, Al Dumm les adapte. S’il se contentait de les chanter !

Des frissons dans le dos

« Je compte me mettre à la composition de nouveaux thèmes et à l’écriture de paroles » dit Al Dumm avec un aplomb qui donne des frissons dans le dos. Car le bruit qui sort des cors de chasse rappelle plus un concours de pétomanes qu’une rencontre sylvestre en armes dans les bois de la fière Albion.

Ce fou a même pris des otages : poussée par des motivations incompréhensibles (une vague histoire d’abbaye en Guinée ?), une chorale de jeunes enfants l’accompagne. Cela rehaussait la prestation, malgré l’effroi et la honte qui se lisaient sur les visages de ces pauvres gosses.

© Frédéric Bach

Pour accéder à l’ensemble des articles détournés, c’est ici.

Concert de carnaval campagnard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.