The French Taxmen : illustrations des pochettes CD et vinyle

Très bel article ce jour dans les pages cultures des Dernières Nouvelle d’Alsace. Les French Taxmen, c’est des copains, mon nom n’est pas cité parce que ce sont les aléas journalistiques et qu’on ne peut pas tout avoir, mais comme ils m’ont demandé de faire les pochettes du CD et du vinyle, et que je trouve qu’elles sont plutôt réussies, les voici avec un lien vers les travaux préparatoires. Comme vous pouvez le voir, j’ai fait une vingtaine de dessins sur le vif lors des répétitions et d’un concert de mes amis Sergio (voix), Martin (saxo) et Rémy (percu), après c’est pas mal de boulot sous Gimp, plus un logiciel de mise en page pour mettre tout ces croquis en scène.

Si le CD vous intéresse, il est disponible à Strasbourg, chez Ex Libro au 22bis rue des Frères. Ou bien faites moi signe si on se croise.

Face avant cédé
Face avant vinyle
The French Taxmen / Illustration pochette album

Une série de NFT « In the tram » « Dans le tram »

En mars 2021, je lance une collection de NFT (Non Fungible Token) sur la place de marché opensea. La série reprend la quarantaine de dessins effectués dans le tram en allant et en revenant du travail, entre novembre 2020 et février 2021. Toujours sur le ligne B entre les arrêts Alt Winmarïk et Le Marais, Strasbourg, France. Les vidéos les mettent en scène. Chaque dessin a été fait en quelques minutes. Si j’écris moins à cette époque, c’est que les conditions dans lesquelles j’apprécie écrire ne sont plus possibles du fait du confinement. J’écris en général dans les bars, dans les hôtels de quartiers populaires, sur la table d’un MacDo en dehors des heures d’affluence… Des choses compliquées en temps de pandémie. De plus, je trouve que le climat actuel rend l’acte d’écriture assez douloureux. Alors qu’au contraire, quelques minutes de dessins par-ci par-là permettent de s’abstraire du monde, visualiser le sujet, et uniquement lui et la feuille, laisser courir le stylo, et oublier. On a pu dire que ces dessins étaient déprimants. Les individus sont masqués, ils se rendent au travail ou à l’université tôt le matin dans des trams parfois bondés. Pendant cette période, j’écoutais régulièrement la chanson d’Iggy Pop the Passenger (« La la la la la la la la… »), et le moral revenait.

I prepared a serie of sketches with the people I met in the streetcar in Strasbourg, Alsace, France, realised in the way to work. Most of them need 2 or 3 minutes to be finished. Sold as nft on the Opensea nft’s marketplace. Enjoy !

Une vidéo reprenant une dizaine de dessins réalisés sur le vif
38// 2021-02-10 Dans le tram / In the tram
L’ensemble des dessins sur le réseau social d’images Flickr.