Pochettes CD et vinyle de l’album The French Taxmen

The French Taxmen, un groupe de musique strasbourgeois, m’a demandé de leur dessiner les pochettes de leur CD et du LP. C’est un album reprenant les textes de chansons choisies des Beatles, lus, en « spoken words » ou façon « low-fi » comme disent les Anglais. J’avais assisté aux premiers essais de lecture par Serge Sokil, avec Martin Woelfli au sax et Rémy Goguel d’Allondans aux percus. Ce sont rajoutés à ce petit groupe Jean-Baptiste Mersiol (basse, mellotron, harmonium, bouzouki irlandais), et Sarah Eddy qui signe les photos du groupe.

Le lien vers l’interview de Martin sur Radio Judaïca Strasbourg, dans l’émission Terres Tribales.

Un NFT (Non Fungible Token) vidéo a été tiré de la face avant de la pochette du vinyle, visible ici.

Voici les photos du CD et du LP :

Une vingtaine de dessin, la plupart faits sur le vif, ont été scannés et assemblés pour aboutir aux illustrations finales. Les voici, avec d’autres images du groupe :

Sketches of the band The French Taxmen, and illustrations of the LP and CD covers.

Concert The French Taxmen

Rick Tulka, dessinateur de presse new-yorkais vivant en France depuis de nombreuses années, a remarqué mon travail. Merci à lui pour cet article sur Facebook :

The French Taxmen en écoute !

Les CD sont arrivés il y a deux bons mois déjà. Et les audiophiles seront contents, les vinyles sont là aussi à présent.
The French Taxmen, c’est un groupe d’amis musiciens autour de Serge Sokil. Lui n’est pas musicien mais il avait envie de faire de la poésie avec les paroles des Beatles. Se joignent à lui, With a little help from my friends, Rémy Goguel d’Allondans aux percus, Martin Woelfli au saxo, Jean-Baptiste Mersiol (basse, mellotron, harmonium, bouzouki irlandais), et Sarah Eddy qui signe les photos du groupe. J’étais simple auditeur des premiers essais de Serge Sokil (voix) et je l’avais croqué lors d’une répet’ avec Martin et Rémy, c’est suite à cela qu’ils m’ont demandé de leur fournir les dessins.
Mais si vous avez envie d’écouter quelques morceaux, et vous faire votre propre avis, vous pouvez désormais le faire en ligne : Jean-Daniel Burkhardt a reçu Martin Woelfli pour l’émission Terres Tribales de Radio Judaïca. L’émission est sur ce podcast.

The French Taxmen dans la vitrine d’Ex Libro

Où trouver cet album (CD ou vinyle) ? A Strasbourg, à la librairie Ex Libro, rue des Frères, ou dans la Grand’Rue à l’Occase de l’Oncle Tom. Par correspondance : Serge.sokil(at)wanadoo.fr
Je signe la pochette et participe avec mes moyens à cette production. Ici les dessins de quelques concerts, dont certains ont servi aux illustrations de la jaquette. Il y a également une version vidéo NFT (Non Fungible Token) de la pochette du LP.
Bonne écoute à tous !

Concert The French Taxmen
Croquis des membres du groupe The French Taxmen

The French Taxmen : illustrations des pochettes CD et vinyle

Très bel article ce jour dans les pages cultures des Dernières Nouvelle d’Alsace. Les French Taxmen, c’est des copains, mon nom n’est pas cité parce que ce sont les aléas journalistiques et qu’on ne peut pas tout avoir, mais comme ils m’ont demandé de faire les pochettes du CD et du vinyle, et que je trouve qu’elles sont plutôt réussies, les voici avec un lien vers les travaux préparatoires. Comme vous pouvez le voir, j’ai fait une vingtaine de dessins sur le vif lors des répétitions et d’un concert de mes amis Sergio (voix), Martin (saxo) et Rémy (percu), après c’est pas mal de boulot sous Gimp, plus un logiciel de mise en page pour mettre tous ces croquis en scène.

Si le CD vous intéresse, il est disponible à Strasbourg, chez Ex Libro au 22bis rue des Frères. Ou bien faites moi signe si on se croise.

Face avant cédé
Face avant vinyle
Concert The French Taxmen

Une série de NFT « In the tram » « Dans le tram »

En mars 2021, je lance une collection de NFT (Non Fungible Token) sur la place de marché opensea. La série reprend la quarantaine de dessins effectués dans le tram en allant et en revenant du travail, entre novembre 2020 et février 2021. Toujours sur le ligne B entre les arrêts Alt Winmarïk et Le Marais, Strasbourg, France. Les vidéos les mettent en scène. Chaque dessin a été fait en quelques minutes. Si j’écris moins à cette époque, c’est que les conditions dans lesquelles j’apprécie écrire ne sont plus possibles du fait du confinement. J’écris en général dans les bars, dans les hôtels de quartiers populaires, sur la table d’un MacDo en dehors des heures d’affluence… Des choses compliquées en temps de pandémie. De plus, je trouve que le climat actuel rend l’acte d’écriture assez douloureux. Alors qu’au contraire, quelques minutes de dessins par-ci par-là permettent de s’abstraire du monde, visualiser le sujet, et uniquement lui et la feuille, laisser courir le stylo, et oublier. On a pu dire que ces dessins étaient déprimants. Les individus sont masqués, ils se rendent au travail ou à l’université tôt le matin dans des trams parfois bondés. Pendant cette période, j’écoutais régulièrement la chanson d’Iggy Pop the Passenger (« La la la la la la la la… »), et le moral revenait.

I prepared a serie of sketches with the people I met in the streetcar in Strasbourg, Alsace, France, realised in the way to work. Most of them need 2 or 3 minutes to be finished. Sold as nft on the Opensea nft’s marketplace. Enjoy !

Une vidéo reprenant une dizaine de dessins réalisés sur le vif
38// 2021-02-10 Dans le tram / In the tram
L’ensemble des dessins sur le réseau social d’images Flickr.